137.jpg

Bref enseignement spirituel : À propos de la grande invitation à l’Amour.

Aimez quand même ! Les gens seront malveillants et injustes envers vous… mais vous devrez vous souvenir que personne n’est méchant par l’alchimie d’une réflexion approfondie ayant abouti à un choix éclairé… Au cœur de toute psyché portée vers la malveillance et l’injustice, se nichent d’incalculables souffrances qui essaient de se cacher derrière une force illusoire… Car c’est une force illusoire : le pouvoir de nuire à son prochain… Aimez quand même ! Les gens vous paraîtront souvent durs et hostiles… mais vous apprendrez à voir que c’est souvent vous-même qui êtes trop sensible et trop vulnérable à certains endroits de votre psyché… Quand vous n’avez pas eu l’intelligence de mettre en place certaines protections et certaines barrières, certaines distances et certaines mesures… des interactions qui auraient été autrement des choses neutres, deviennent des collisions douloureuses… Entre les gens réellement méchants, et les gens qui vous paraissent méchants mais en raison d’une accumulation d’incompréhensions et de frictions… vous devez vous élever jusqu’au ciel de l’Amour…

Mais que signifie « aimer » ? Aimer, c’est adopter et maintenir une attitude profonde et déterminée de respect et de bienveillance envers votre prochain… La partie de votre psyché la plus fragile, entendra toujours comme une tentative de manipulation, l’invitation à l’amour inconditionnel… et celui qui vous adresse cette invitation sera toujours soupçonné d’essayer de soustraire à l’examen, la valeur de ses comportements et de ses actes… C’est un cercle vicieux : le petit marécage de la partie la plus fragile de votre psyché… Si vous vous laissez enliser dans ce piège, vous serez simplement du nombre de toutes les personnes qui font barrage à l’Amour et qui essaient de faire valoir les valeurs fausses de la critique et du jugement, de la méfiance et du soupçon, du rejet et de la condamnation, de la stigmatisation et de la diabolisation… c’est-à-dire du nombre de toutes les personnes qui s’amusent encore dans la cour de l’immaturité, et qui font mine de ne pas entendre l’appel à rejoindre la classe afin de s’atteler à la grande leçon du jour… qui est la seule leçon importante de la vie : apprendre à aimer d’Amour…

 

Cyrille Ndong Assou.

 

 

 

Copyright © Groupe de travail pour l'Éveil du Cœur avec Cyrille Ndong Assou
Tous droits réservés.