102.jpg

Marchez sans vous inquiéter des ombres à votre gauche et des spectres à votre droite. Vous avez seulement besoin de faire battre votre cœur au rythme du soleil… c’est-à-dire au rythme du Ciel immense qui s’étend comme une promesse infinie de Lumière au-dessus de vous… Vous avez seulement besoin de faire vibrer votre cœur au rythme de l’Amour du Père divin, qui brille sur vous comme un soleil aux dimensions infinies, et dont la chaleur et la lumière sont une nourriture pour votre cœur… Prenez soin de vos talents et de vos compétences, toutes ces richesses issues de la connaissance et du savoir, que vous avez su recueillir et condenser dans votre esprit et dans vos mains… prenez soin des habiletés et des capacités que vous avez su faire vivre au-dedans de vous… dans votre cœur et dans vos mains… et portez tout cela comme une couronne qui ceint votre front…

Lire la suite

101.jpg

Vous êtes un être divin ! Pourquoi seriez-vous timide ? Vous pouvez mesurer votre geste et votre voix, et décider de ne pas mettre des particules de conscience plus à gauche ou plus à droite, et concentrer votre lumière dans ce qui vous appelle véritablement et dans ce qui vous concerne réellement… Quand vous vous trouvez en face d’une montagne d’intensité ou d’exigence, ou simplement en face d’une montagne de protocoles et d’étiquettes… souvenez-vous que le feu qui brûle dans votre cœur, a le pouvoir de consumer les ombres et les mirages, les illusions et les chimères… Et quelles sont ces choses qui vous intimident et qui vous rapetissent ? Seulement des nuages sur l’écran de votre esprit…

Lire la suite

100.jpg

Vous êtes un être divin ! Quand la tristesse vous submerge, rappelez-vous que vous n’avez pas besoin de ressentir la Joie, pour savoir que la Joie est votre nature… La tristesse qui semble vous submerger, est un nuage sans épaisseur à la surface de votre nature humaine… Elle est l’encre noire qui barbouille le visage d’un enfant solaire qui s’est perdu au milieu des encriers et qui a renversé quelques petites tables et quelques petites chaises… Elle est le mélange de l’eau et de l’encre qui se forme quand la main encore un peu maladroite de l’enfant solaire, essaie de se nettoyer de ce barbouillage… Elle est le petit ruisseau de larmes qui naît dans les yeux de l’enfant solaire, quand il oublie que tout cela n’a de réalité que celle d’un simple jeu entre son esprit et le jardin autour de lui…

Lire la suite

099.jpg

Vous êtes un être divin ! La mesure de votre Joie ne doit pas relever de la mesure de vos émotions… car vos émotions se prolongent seulement dans la mesure de vos pensées conscientes et de vos pensées mécaniques, et vos pensées serpentent toujours vers des marécages obscurs si vous ne faites pas un travail de conscience pour leur donner l’énergie et l’éclat du soleil. Si vos pensées ont la couleur de la terre, et la saveur du suc des fleurs, c’est parce qu’un peu de soleil s’y est déposé au fil de vos efforts spirituels… mais pour peu que vos efforts cèdent à la lassitude, et pour peu que votre volonté se mette à flâner seulement aux abords des ors du monde, vos pensées prennent rapidement les caractéristiques de la pierre et du brouillard…

Lire la suite

098.jpg

Quand vous vous tenez dans la présence du Seigneur, ne soyez pas tiède ! Vous êtes toujours dans la présence du Seigneur, parce que c’est cela que signifie l’omniprésence de Dieu : une présence qui remplit tout espace, et en dehors de laquelle rien n’existe… Mais lorsqu’il est question de vous tenir en conscience dans la présence du Seigneur, cela signifie que vous devez élever les vibrations de votre cœur et vous tenir au-dedans de votre cœur, comme on se tient au-dedans du soleil… Par l’intensité d’un cœur dans la louange et dans la prière, par l’ardeur d’un cœur qui chante et qui glorifie la Lumière du Seigneur… par l’incandescence d’un cœur conscient qu’il est en reliance intérieure avec le Divin… vous devez vous élever intérieurement jusqu’à la vibration de la Lumière…

Lire la suite

 

 

Copyright © Groupe de travail pour l'Éveil du Cœur avec Cyrille Ndong Assou
Tous droits réservés.